Fin du sentier

La nuit fût bonne et nous nous réveillons à 8 h 30 sous un ciel bleu et un grand soleil. Ça commence bien. Nous déjeunons, remballons nos affaires et repartons pour Bariloche. 15 km de sentiers nous attendent, suivis de 6 kilomètres sur la route de gravier avant de retrouver la route sur laquelle passent les bus. Le trajet se passe pour la majorité dans les bois, et nous traversons de nombreux cours d’eau. Stéphane tombe dans la boue au départ (ben oui, y en faut pour tout le monde…), puis nous croisons quelques difficultés, comme le passage à gué suspendus à une corde. C’est plutôt rigolo, et beaucoup moins technique qu’hier. Cependant, le début est tout de même assez pénible pour les genoux, puisqu’il s’agit d’une grosse descente de 400 m de dénivelé.

La suite est plus tranquille, voire un peu ennuyeuse. Dans les bois, nous ne voyons rien, et les paysages sont de toute façon beaucoup moins impressionnants qu’hier. Après une pause déjeuner au bord de la rivière, nous reprenons le chemin, plus ou moins plat, jusqu’au bout du sentier, à l’intersection de la route de gravier. De là, nous marchons jusqu’à une autre intersection où nous sommes pris en stop jusqu’à la route principale. Nous prenons le bus pour Bariloche. Cette deuxième journée nous aura beaucoup moins marqué. Par contre, il fait un temps magnifique, et c’est vraiment agréable de se promener dans ces conditions.

De retour à l’auberge où nous avions réservé notre nuit de demain, il n’y a pas de place pour nous. Les gens de l’auberge appellent dans une autre pour nous trouver une chambre. Nous déménageons donc pour cette nuit et reviendrons dans la première demain. Nous avons décidé de passer une journée tranquille à Bariloche demain, pour prévoir la suite du voyage, et profiter un peu de la ville, que nous n’avons pas encore pris le temps de visiter.

Finalement, l’auberge où nous nous retrouvons est vraiment sympa, et surtout très calme, ce qui nous plaît. Nous nous y sentons bien. Pour nous récompenser de nos efforts, nous décidons d’aller prendre une bière avant d’aller faire les courses pour le repas de ce soir. Nous demandons au responsable de nous indiquer un bar local sympa, où l’on sert de la bière brassée ici, si possible. Il nous en cite 3, mais ils sont tous fermés (eh oui, il n’est que 19 h…). Nous en trouvons un autre en chemin, qui vend de la bière locale à la pression. En plus, c’est happy hour, et il y a une terrasse bien sympa. Nous apprécions encore plus lorsque la serveuse nous apporte toutes les petites choses à grignoter. En plus, la bière (Manusch) est vraiment bonne. Finalement, nous en buvons deux. Cela vous étonne ?

Nous nous décidons ensuite à aller acheter de quoi manger, et le temps de cuisiner, nous nous couchons à 23 h passées. Nous sommes heureux de nous retrouver en position allongée, d’autant que les matelas sont super confortables. Une bonne nuit nous attend !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s