À la découverte de Keno City…

et du Silver trail.

Le nom pittoresque de route « Silver Trail » (route de l’argent) donné à la route 11 est un clin d’œil à l’époque de l’essor des mines d’argent dans la région. Si cette période est moins connue que la ruée vers l’or du Klondike, c’est peut-être en raison de l’absence des danseuses de cancan. Serpentant au milieu du territoire traditionnel de la Première nation des NaCho Nyäk Dun à partir du pont de la rivière Stewart, la portion revêtue de la route s’arrête à Mayo, tandis que sa portion non revêtue fait une boucle pour passer par Elsa et Keno. Cette région, qui compte à peine 500 résidents à l’année, est en grande partie inexploitée.

Le Silver Trail est la route touristique du Yukon qui nous restait à faire. Accompagnés de Julie, nous partons donc à la découverte de Keno City et de ses environs. Au programme, découverte de la ville, ascension du mont Hinton, découverte de Monument Hill. La colline Keno a autrefois abrité l’un des plus importants gisements d’argent de la planète. La ville ressemble maintenant à une ville fantôme. Il y a toujours une activité minière mais celle-ci est en déclin. Keno est donc un village qui essaye de survivre grâce au tourisme. Et c’est plutôt bien aménagé, pour un village qui compte 20 habitants. Il y a un petit camping rustique, un centre touristique avec un musée qui regroupe plein d’artefacts sur l’époque minière.

Nous arrivons le samedi matin à Keno et nous installons au Camping. Rapidement, car ici aussi, il y a des moustiques. Et nous partons en direction du Mont Hinton. Pour rejoindre le début du sentier, il faut emprunter les anciens chemins de prospection, qui ne sont praticables qu’en 4×4, il va de soi. C’est accidenté mais notre pickup nous y amène facilement.

Nous commençons notre randonnée après un rapide passage à gué. L’ascension du Mont Hinton se fait assez facilement car nous suivrons en grande partie des chemins de prospection. Ce n’est qu’au dernier kilomètre que nous les quitterons et grimperons vers le sommet à travers un pierrier. D’en haut, la vue est magnifique. Nous avons une vue panoramique sur les montagnes voisines. On peut maintenant voir tous les chemins tracés sur les montagnes et les quelques mines qui sont encore en activité.

Après une pause et un bon petit snack, nous redescendons à la voiture et retournons à Keno pour boire une bonne bière dans le seul et unique bar du village. Bien sûr, le bar est vide, à part le patron, le serveur et deux habitués qui sirotent leur bière sur le porche. Autant dire qu’ils nous regardent de haut en bas quand on entre. Le bar est vieux, pas très entretenu, à l’image de tous les bâtiments de la ville mais l’ambiance y est agréable. Il se dégage une certaine atmosphère de ces lieux. Nous passons le reste de la journée et la soirée au camping.

Le dimanche, nous allons nous promener sur Monument Hill. Beaucoup moins exigeante que le Mont Hinton, cette randonnée offre elle aussi de beaux panoramas. Seul bémol, la fumée qui nous vient de Sibérie. Ceci dit, elle semble moins épaisse aujourd’hui. Après avoir déambulé sur Monument Hill, nous redescendons à Keno, faisons un tour de la ville et reprenons la route en direction de Whitehorse.

Nous prévoyons camper à Ethel Lake. Pour y arriver, il faut suivre la North Klondike Highway vers le sud puis prendre vers l’est pendant 20 kilomètres sur une route de gravelle. À l’embranchement, on découvre que cette zone a complètement brûlé, sûrement l’année dernière et voyons des campements installés le long du chemin. On devine vite ce qu’il s’y passe. De nombreuses personnes sont installées ici pour cueillir des morilles. Tout le long du chemin, ce ne sont qu’arbres et terres brûlés et campements. Le camping sera lui aussi occupé par les cueilleurs. Pas de place pour nous. Nous faisons demi-tour et décidons de nous arrêter pour chercher, nous aussi, les précieux champignons. Cela faisait partie des choses que Mélanie souhaitait faire avant de quitter le Nord. Là voilà récompensée. Nous passons une heure à chercher dans la terre brûlée. Paysage de désolation qui regorge de ressources…

Que faire maintenant? Nous ne pouvons pas camper à Ethel Lake et ne voulons pas faire la route vers Whitehorse car il nous reste une autre journée de congé. Nous irons donc plus au Nord, à Moose Creek, sur la route de Dawson. Le camping est vide, nous nous installons rapidement car nous découvrons vite que le coin est infesté de moustiques. Nous passerons la soirée sous la tente moustiquaire. Trop nombreux, la tente ne peut plus les retenir, ils passent de partout. Nous nous faisons piquer. Nous décidons d’aller nous coucher. Enfin, coucher ne veut pas forcément dire dormir. Même couchés dans la boîte du pick-up, on entend les moustiques voler à nos oreilles et entrer par je ne sais où. Après deux heures de chasse, d’écrasage de moustiques gorgés de sang, nous nous avouons encore une fois vaincus et décidons d’aller dormir dans la voiture. Au moins, même si c’est inconfortable, on pourra dormir sans se faire piquer. Nous chassons donc les quelques dizaines de moustiques que nous avons laissés entrer en ouvrant les portières. Enfin, nous pensons pouvoir dormir en paix. Vous croyez qu’ils allaient nous laisser dormir tranquilles? Est-ce le nombre? Je ne sais pas. Toujours est-il que même dans la voiture, ils réussissent à entrer. Nous continuons donc notre chasse, en vain. Vers 3 h du matin, fatigués de chasser, nous réveillons Julie qui, elle, dormait à poings fermés dans sa tente et reprenons la route vers Whitehorse. Cette dernière nuit de camping restera dans les annales, c’est certain. Nous avions déjà une certaine expérience du moustique, mais jamais à ce point.

C’est sur cette note que se termine notre dernière escapade yukonnaise avant le grand départ. Eh oui, car dans quelques semaines, nous entamerons une nouvelle tranche de vie en Colombie-Britannique. Prochain arrêt : l’île de Vancouver!


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s