Les trains fantômes

Comme j’en avais parlé précédemment, nous allions à Riobamba pour une seule et unique raison : le train de la Nariz del Diablo. Nous ne savions pas, avant d’arriver, si celui-ci était en fonction. Nous avons donc été rassurés lorsqu’à la gare routière, un policier à qui nous avons posé la question nous a répondu qu’il fonctionnait. Ouf ! Au moins, on pourra se faire celui-là. Non, parce que, quand même, il y a peu de trains qui circulent en Amérique latine, et de ce peu de trains, seule une poignée vaut la peine d’être prise, pour le paysage grandiose offert sur le trajet. Parmi eux, nous aurions bien aimé prendre un de ceux-là :

– Le train mythique qui mène au Machu Picchu.
– Au nord de l’Argentine, près de Salta, le Tren a las nubes, l’un des plus spectaculaires au monde. Nous hésitions à cause du prix, mais nous n’avons pas eu à hésiter longtemps puisqu’il n’était pas en fonction au moment de notre passage.
– Au Pérou, le Lima-Huancayo, à une altitude de 4 829 m, le train le plus haut du monde. Lui aussi était fermé parce que c’était la saison des pluies, donc moins touristique.
El nariz del diablo, à Riobamba en Équateur, des voies ferrées les plus périlleuses du monde.

Le seul qui nous a été offert d’expérimenter est celui du Machu Picchu, et ce, par obligation. En effet, les glissements de terrain et autres problèmes climatiques ne nous ont pas vraiment laissés le choix. Verdict : trop cher, et paysage vraiment pas exceptionnel ! On voulait faire un seul trajet, on a été forcé de faire les deux, c’était un peu trop.
Mais revenons au train qui relie Riobamba à Alausí, le Nous savons qu’il fonctionne, grâce au policier de la gare routière.
Nous descendons donc en ville heureux et contents. Demain, nous allons prendre le train zigzagant parmi des paysages de haute montagne. Nous arrivons enfin en ville et passons devant la gare barricadée et cadenassée. Impossible d’entrer pour acheter nos tickets. Bizarre… Nous demandons donc à un commerçant installé devant la gare pourquoi la gare est ainsi fermée. Il nous répond bien gentiment que la gare est ainsi fermée depuis plus d’un an pour cause de travaux. Le train ne passe plus depuis ce temps, une peine pour un village qui a fondé une partie de son tourisme sur ce train. Et merde… voilà notre petit tour de train qui s’envole en fumée. Le flic du terminal était gentil, super serviable mais le pauvre n’est pas sorti dans son village depuis bien longtemps !! Et nous, nous ne prendrons pas le train en Amérique du Sud.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s