Huaraz

Nous voici arrivés, enfin, à Huaraz.

Pour la petite histoire (de toute façon, il ne s’est passé que ça ces deux derniers jours), nous sommes partis de Cuzco le 17 à 17 h, et nous sommes arrivés ce matin à 7 h. 37 h de bus, c’est une expérience. 37 h de films qui hurlent (et on ne se plaint pas, on a eu des films…), de cumbia qui beugle des téléphones portables dès que la télé était éteinte (eh oui, en Amérique latine, les gens mettent la musique à fond sur leur téléphone, pour que tout le monde en profite. D’ailleurs, petite parenthèse, ici, les téléphones des gens sont malades. Il y a une antenne dessus qui permet d’écouter la radio et de capter la télé ! on se sent complètement dépassés.), d’enfants qui hurlent et qui courent partout dans le bus, de parents qui crient pour parler au téléphone (oui, oui, le téléphone est un vrai problème ici), bref, 37 h de calvaire ! La raison de la longueur de ce trajet : la saison des pluies, encore une fois, responsable d’éboulements sur la route. Résultat, nous avons mis 6 h de plus que prévu pour arriver à Lima. Normalement, nous devions avoir 6 h de battement entre les 2 bus, ce qui devait nous permettre d’aller nous promener un peu dans la capitale péruvienne. Mais finalement, nous sommes arrivés à 21 h à Lima, le bus suivant partant à 22 h, pas le temps d’aller se balader, ni même d’acheter de quoi manger. On doit se contenter de la cafeteria de la compagnie de bus, sur le point de fermer, d’ailleurs, pour grignoter un truc et repartir pour 8 heures de route. Et finalement, la délivrance arrive à 7 h ce matin, dans la Cordillera Blanca. La ville de Huaraz est en effet entourée de pics à plus de 6 000 m, recouverts de neige. Nous arrivons sous un grand soleil, c’est tout simplement magnifique.

Bon, Lima est la seule capitale que nous ne visiterons pas, malgré le fait que nous y serons passés deux fois. Par contre, en chemin, nous avons traversé des paysages très variés. La côte péruvienne est un vrai désert, avec des dunes magnifiques, et la mer de l’autre côté. Nous sommes passés à Nazca, sans voir les fameuses lignes, puis à Ica où les vignobles ne manquent pas. Puis nous avons assisté à un magnifique coucher de soleil sur le Pacifique.

Arrivés à destination, nous trouvons rapidement une petite auberge pas chère et nous mettons en quête d’un GROS petit déjeuner. Nous avisons ensuite de ce que nous allons faire ces prochains jours : du trekking, C’est pour cela que nous sommes ici. Nous partons donc demain pour 4 jours de rando dans la cordillère. Et en attendant, nous avons de la chance, aujourd’hui, c’est le carnaval de la ville, nous allons pouvoir en profiter !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s