Machu Picchu, une aventure réussie

Aujourd’hui, nous nous levons à 4 h 45. Nous prenons le bus pour monter au site du Machu Picchu. Nous arrivons au départ des bus à 5 h 15. Une trentaine de touristes est déjà en file indienne. Ce n’est pas encore énorme. Finalement, nous montons dans le deuxième bus et partons pour le site à 5 h 30. Nous arrivons à 6 h 00. Le temps d’attente n’est pas très long car nous sommes à 6 h 20 au pied du Cerro Picchu, au sud du site. Notre ascension dure une heure et se fait entièrement sous les nuages. Merde… Espérons que cela se dégage ! 7 h 20, nous arrivons au sommet du Cerro Picchu. Nous sommes encore et toujours dans les nuages et nous sommes tout seuls. La plupart des touristes vont faire l’ascension du Wayna Picchu, au nord du site. Pour ma part, même si je ne connais pas la vue du Wayna Picchu, je préfère la vue du Cerro Picchu car Wayna fait partie du site Inca. Ce pic rocheux est lui aussi composé de terrasses et cela serait dommage de ne pas l’intégrer dans son panorama. Enfin, tout ceci est subjectif.

Du haut de notre montagne, nous guettons le Machu Picchu. Nous pouvons le localiser avec la boussole mais nous ne voyons rien. Parfois, la vallée s’éclaircit mais rapidement, de nouveaux nuages remontent les flancs de montagne et nous baignent dans un blanc impénétrable. 10h 00, la vallée commence à s’éclaircir et le Machu Picchu commence à nous dévoiler ses secrets. Il faudra encore attendre une demi-heure pour contempler le site dans son intégralité ! Quel plaisir… La vue est magnifique. Nous sommes contents d’avoir attendu si longtemps. Nos efforts sont enfin récompensés et nous ne sommes que trois au sommet de la montagne. Le rêve !

Changement de rédacteur, Stéphane est parti se doucher à son tour. Nous sommes donc comblés, au terme de cette attente de 3 h, nous avons eu ce que nous voulions : la vue grandiose sur la citadelle des Incas. Nous entamons donc notre descente pour aller cette fois nous plonger dans les ruines. La vue sur le chemin est magnifique. Plus on s’approche, plus on distingue les détails de la ville : murs, temples, terrasses, c’est vraiment impressionnant. Le tout est très bien conservé, et même si l’on ne sait pas exactement à quoi tout correspond, encore maintenant, c’est tout simplement un chef-d’œuvre d’architecture que nous pouvons apprécier. Le tout dans un panorama grandiose, les Incas n’avaient pas choisi ce lieu innocemment.

Nous nous promenons dans les ruines pendant deux bonne heures, puis redescendons à pied jusqu’au village d’Aguas Calientes. Nous avions fait l’ascension en bus, alors nous nous sommes dits que nous pouvions tout de même descendre à pied. En trois-quarts d’heure, nous sommes de retour à l’auberge, enchantés mais un peu vannés (surtout moi). Nous avons vraiment eu de la chance, nous avons pu profiter complètement des ruines et du paysage magique qui s’offraient à nous. Stéphane était conquis d’avance, il est enchanté. Pour ma part, je partais un peu moins enthousiaste, les Incas n’étant pas forcément mon sujet de prédilection. Mais il faut bien avouer que ce que j’ai eu devant les yeux aujourd’hui m’a totalement conquise moi aussi. Le Machu Picchu, un endroit à ne manquer sous aucun prétexte !!!

Carte du site :

Le site fut découvert par Hiram Bingham, un historien américain. Le récit de sa découverte est disponible en téléchargement gratuit sur le site http://www.gutenberg.org ou ici:

Pour finir, aujourd’hui est une autre date importante, un cap… Dans un mois, nous partirons de Quito pour Calgary.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s