Isla de Sol

Aujourd’hui, nous partons randonner et passer une nuit sur la Isla del Sol. Pour la faire courte, la Isla del Sol est le centre de la mythologie Inca. C’est ici que le dieu Soleil aurait émergé des flots.
Nous quittons donc notre auberge à 8h00 et nous dirigeons vers le port de Copacabana. Il faut deux heures et demie de bateau pour rejoindre le village de Cha’llapampa situé au nord de l’île.

Nous arrivons sur place à 11h30. Première chose, il nous faut payer notre droit d’entrée au secteur nord de l’île, soit 10 bolivianos par personne. Comme d’habitude, nous payons sans râler et nous mettons en marche. Il nous faut une petite heure pour arriver à la pointe nord de l’île où se trouvent les ruines de la Chinkana (labyrinthe) datant de l’époque Inca.

Nous faisons notre pause déjeuner dans ce labyrinthe et reprenons notre route vers le sud de l’île. Direction la communauté Yumani où nous comptons camper pour la nuit. Nous avons le choix entre deux chemins : un longeant le littoral est et un passant au milieu de l’île, par les crêtes. Nous choisissons de passer par les crêtes. Nous aurons ainsi une vue panoramique sur la Isla del Sol et le lac Titicaca. Il n’y a que trois petites ascensions de 100 mètres. Ce n’est pas grand chose mais nous sommes à plus de 4 000 mètres d’altitude et le souffle est parfois un peu court !

En chemin, nous passons notre premier checkpoint ! Il faut payer un droit d’entrée à la zone centrale… 15 bolivianos par personne. Ça, ce n’était pas prévu… Et pourquoi ceux avant nous ne payent que 5 bolivianos ? Ah oui, j’avais presque oublié que nous profitions du tarif étranger ! Ce checkpoint passé, nous continuons notre chemin vers le Sud. Comment vous dire. Les paysages sont magnifiques. Même s’il n’est pas le plus grand, le lac est tout simplement impressionnant avec les montagnes aux alentours. Deux heures et demie après notre pause déjeuner, au nord de l’île, nous arrivons enfin à Yumani et nous acquittons de notre droit d’entrée de 5 bolivianos. Ce petit village est surtout composé d’auberges et de restaurants, mais cela nous parait bien plus tranquille que le village de Cha’llapampa, au nord. Les plages de Cha’llapampa sont prises d’assaut et il y a énormément de tentes plantées sur le sable. Par contre, à Yumani, il n’y a pas de plage, juste un petit port pour les bateaux qui font la navette. Le village est surtout construit sur les hauteurs de l’île. Pour aller au port, il faut descendre plusieurs terrasses et emprunter les escaliers de l’Inca.

Après un bon jus de platano con leche (bananes avec du lait), nous nous mettons en quête d’un endroit pour dormir. Nous le trouvons sur l’une des terrasses avec une vue magnifique sur le lac et les montages (encore). Nous ne sommes pas les seuls à camper là, un couple d’argentins (Gonzalo et Carolina) est installé ici depuis deux jours.

Nous sympathisons et passons la soirée ensemble à discuter de la Bolivie. Eux aussi aiment et détestent la Bolivie ! Nous échangeons donc nos expériences heureuses et malheureuses dans ce pays et nous couchons contents d’avoir passé une bonne soirée en bonne compagnie.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s