Copacabana

Nous avons quitté La Paz ! Grand départ ce matin pour Copacabana, la « vue sur le lac » en aymara. En effet, la ville est située sur les rives du lac Titicaca, le plus haut lac navigable du monde, à 3 812 m d’altitude. Dans ce lac se trouvent un certain nombre d’îles sacrées pour les peuples des Andes, notamment les Aymara. Il s’agit donc d’un haut lieu de pèlerinage où se mêlent différentes cultures, religions et croyances, ainsi que de l’une des principales destinations touristiques boliviennes. Le lac Titicaca étant à cheval sur la frontière entre la Bolivie et le Pérou, il est également très visité du côté péruvien.

Après un voyage de près de 4 heures, nous arrivons à Copacabana. Nous trouvons rapidement notre hôtel et nous installons. Il nous faut ensuite nous organiser pour les jours à venir. Nous avons un timing serré. En effet, si nous avons autant tardé à La Paz, c’est que le 2 février est une fête catholique importante : la Virgen de la Candelaria. En Bolivie et au Pérou, c’est le carnaval. Nous voulions absolument assister aux festivités de Puno, au Pérou, qui sont les plus importantes de tout le pays. La fête dure 15 jours. Et en faisant nos recherche, nous avons découvert que cette fête religieuse était également réputée à Copacabana, mais sur 2 jours seulement, le 1er et le 2 février. Nous avons donc décidé d’aller visiter les îles sacrées en arrivant pendant deux jours, puis de revenir à Copacabana pour le carnaval le 2. Nous partirons ensuite pour Puno et irons assister aux festivités au Pérou.

Nous passons donc l’après-midi à découvrir la ville (et sa magnifique cathédrale) et à recueillir des renseignements sur les îles. Voici le résultat : nous partons demain à 8 h 30 en bateau pour la Isla del sol, l’une des plus grandes îles du lac Titicaca. Nous restons sur place la journée et y campons le soir (ça faisait longtemps, on est tout content !). Le lendemain, nous traverserons l’île à pied pour rejoindre le port du sud et retourner à Copacabana en fin de journée. L’intérêt de cette île (et des autres alentours) est qu’elle est recouvertes de ruines anciennes. En effet, l’île était l’un des principaux sites religieux pour les peuples de la région. On dit que c’est là que sont nés le soleil et la lune, ainsi que la civilisation inca. Malheureusement, nous ne pourrons pas aller sur l’île de la lune, le prix du bateau étant exorbitant. Nous nous contenterons donc du soleil pour cette fois.
En attendant le départ demain, nous flânons encore un peu dans la ville et assistons à notre premier baptême de voiture. Eh oui, parce qu’ici, on baptise les voitures, les camions, les bus, etc, pour éviter les accidents. On voit donc des gens arriver avec leur véhicule tout fleuri (de vraies ou de fausses fleurs). Un prêtre le bénit, puis on l’arrose d’un peu d’alcool… Et c’est parti pour toute une vie sans accident ! Moins cher qu’une assurance…


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s