Correspondance à San Francisco

Bon, il est 3 h (enfin, 3 h 10, on s’est laissé un peu aller). Il est temps de se préparer pour le départ vers l’aéroport. Nous décollons à 6 h pour 24 h de voyage au total vers Rio de Janeiro, avec correspondance à San Francisco, escale à Lima et re-correspondance à Sao Paulo. Arrivée prévue à Rio demain, mercredi 5, à 11 h. Heureusement, comme dit Roro, on est mardi ! Ça facilite les choses.

Nous voilà donc partis. Anne nous dépose à l’aéroport à 4 h. On passe les formalités douanières, etc., sans encombres, et on embarque pour San Francisco à l’heure. Arrivée en Californie comme prévu, on change de terminal pour aller prendre notre vol pour Lima. Seul regret : on n’a pas vu le Golden Gate. Dommage, on va être obligés de revenir 😉 On embarque encore une fois à l’heure, et nous avons même l’agréable surprise d’entrer dans un avion super joli, propre, neuf, avec un écran par siège, couverture et oreiller offerts, et tout. Bon, il n’y a peut-être que nous que ça rend heureux, mais c’est pas grave, on est bien contents. Fait rigolo, en arrivant à l’enregistrement, les hôtesses et stewarts parlent tous espagnol. Nous partons avec la compagnie LAN Peru, et les membres d’équipage sont probablement Péruviens. Le service se fait donc directement et naturellement en espagnol, même sur le sol américain. On a trouvé ça marrant. Bien sûr, tous parlent anglais, mais quand même, ce n’est pas la langue qu’ils utilisent en priorité. Tant mieux, de toute façon, il va bien falloir s’y mettre… Avec les hôtesses, ça va. Par contre, les gens qui parlent entre eux dans la file d’attente sont beaucoup plus difficiles à comprendre. On va rigoler !
On embarque sans souci à 10 h 30. À bord, on en profite pour mettre à jour le blog, faire les comptes, regarder des films. On a le temps ! Ah oui, on regarde la carte du trajet aussi. C’est impressionnant ! On parcourt une sacrée distance. Et le Mexique vu du ciel : magnifique ! On goûte aussi aux spécialités locales : Inca Cola, le soda péruvien. J’en avais entendu parler dans le guide, et nous avons goûté. C’est intéressant : on a l’impression de boire du bonbon jaune fluo ! Bon, au moins, ça, c’est fait, on ne se sentira pas obligé d’en reboire une fois au Pérou, hi hi !

Notre arrivée est prévue à Rio demain à 11 h. Nous nous rendrons directement chez Caio, le couchsurfer qui nous héberge pour les deux nuits. L’aventure commencera réellement à ce moment-là : trouver le moyen de nous rendre chez lui, alors que nous ne parlons pas portugais, voilà notre premier défi. Nous vous raconterons la prochaine fois comment nous nous en sommes sortis !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s