Stampede, suite et fin

Et bien voilà, pour nous, plus de Stampede. Et, même si nous ne voulons pas trop nous avancer, nous ne pensons pas y retourner. Notre plaisir était déjà plutôt mitigé au retour de notre journée passée sur les lieux avec Clém et Manu. L’ambiance bizarre, la fête foraine, les épreuves du rodéo qui nous ont laissés perplexes… C’est vrai quoi, sans vouloir jouer les BB, quel est l’intérêt d’attraper un veau par le cou en lui sautant dessus du haut d’un cheval ? Ou de tenter d’immobiliser un cheval ou un taureau « sauvage » juste pour le spectacle, en utilisant tous les moyens possibles pour exciter l’animal ? Bon, c’est l’éternel débat, nous n’allons pas le refaire, il y a assez à lire dans la presse sur le sujet. Toujours est-il que nous avions moyennement apprécié. Et voilà aujourd’hui ce qui malheureusement nous conforte dans notre idée.

Tous les soirs, une course de chariots est organisée. Ces chariots sont, bien sûr, tirés par des chevaux. Et bien lors de la course d’hier soir, trois chevaux ont perdu la vie. Le premier aurait eu une rupture d’anévrisme. Il a entraîné trois autre chevaux dans sa chute, dont deux ont dû être euthanasiés. Voilà ce qui arrive quand on pousse les animaux à bout. Juste pour le spectacle. Du coup, on a fait quelques recherches : cela arrive tous les ans. Et si ce n’est pas dans le cadre de la course de chariots, c’est au cours de concours de tractage ou autres absurdités. Encore une fois, nous ne sommes engagés dans aucune cause de protection des animaux, mais franchement, cela fait mal au cœur. Le pauvre conducteur du chariot était effondré, il considérait ses chevaux comme partie de sa famille. Mais enverriez-vous votre famille dans l’arène ? Depuis 1986, 50 décès de chevaux ont été répertoriés lors des courses de chariots du Stampede. Toujours repousser les limites… Et dire que nous avons failli y aller hier soir. Heureusement que nous avons changé d’avis. Nous n’aurions pas aimé assister à cela en direct…

Donc voilà, pour nous, le Stampede, c’est fini. Mais nous avons tout de même profité ce matin de l’une des choses agréables de cet événement : le petit déjeuner Stampede.

Il y en a dans toute la ville, tous les matins. Et aujourd’hui, la clinique vétérinaire de notre rue (oui, celle qui demande plus de 200 $ pour regarder dans l’œil de Kroutchouk) en organisait un. Nous avons donc profité de l’occasion et sommes allés déguster de très bons (bien qu’un peu gras, hi hi) pancakes-saucisses, offerts et préparés par le personnel de la clinique. Et ma foi, c’était bien agréable, et rigolo de voir ces gens en chapeau de cowboys manger des flapjacks sur un parking. Bref, à refaire l’an prochain. Au moins, ça, ça ne fait de tort à personne (à part à notre balance, peut-être, hi hi) !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s