De Halifax à Church Point


Aaahhhh, la liberté! Le monde entier sait aujourd’hui ce que ça fait, de pouvoir sortir de chez soi après avoir passé deux semaines entre quatre murs. Eh bien nous aussi, nous avons ressenti ce sentiment de plaisir lorsque nous avons enfin pu mettre les pieds dehors et voir à quoi ressemblait notre rue 15 jours après notre arrivée dans la province. Pas de bol, il fait gris et froid. Peu importe, l’important, c’est de sortir. Nous prenons donc nos valises et déménageons dans notre second airBnB pour le mois. Deux semaines de plus dans un demi sous-sol, mais avec la possibilité de le quitter, cette fois. Nous nous lançons donc à l’assaut de la Nouvelle-Écosse pour notre prochaine mission : acheter une maison!

C’est parti pour un tour (un aller-retour, plutôt) de Cap-Breton. Direction Sydney, où nous avions repéré quelques propriétés à vendre. Finalement, il n’en reste qu’une, et l’agent immobilier nous appelle la veille pour nous dire que ce n’est peut-être pas la peine de nous déplacer (4 h de route, quand même…), car elle n’en vaut pas la peine. Mais nous décidons d’y aller. Au moins, nous visiterons la région et verrons de nos yeux si nous pourrions nous y sentir bien. Nous nous explorons les alentours de Sydney (New Waterford, Glace Bay) avant de visiter la maison, car nous avons un peu de temps. Le sentiment est mitigé. La mer est là mais il semble difficile d’y accéder. Nous retournons à Sydney et effectivement, la maison que nous visitons ne nous convient pas. Elle est bien située, dans un quartier de maisons anciennes mais il y a trop de travaux et le prix de vente est bien trop élevé. Ce n’est pas grave, nous avons un autre rendez-vous demain avec une agente qui s’occupe, elle, du sud de l’île de Cap-Breton. Nous terminons notre journée à flâner dans Sydney, sous la neige. Tout est fermé, c’est très calme, nous nous promenons sur le front de mer et allons admirer la fierté de la ville : le plus grand violon du monde. On ne pouvait pas manquer ça! Puis, nous passons la soirée au pub.

Le lendemain, nous passons toute la journée avec Sherry, elle nous fait découvrir sa région et nous fait visiter cinq propriétés. Ça, c’est du service à la clientèle! Nous avions bien aimé une de ses annonces sur l’île d’Arichat. Sur les cinq maisons, une seule nous a vraiment intéressés mais elle était hors-budget. Nous revenons à Halifax après une bonne et longue journée en compagnie de Sherry qui se montre très confiante. Elle semble savoir ce qui nous plait.

Retour à Halifax pour dormir.

Le lendemain, nous allons à l’autre bout de la province, à Yarmouth. Nous allons visiter l’appartement que nous allons louer début décembre. En chemin, nous faisons quelques détours pour découvrir les villes et villages : Liverpool, Shelburne, Pubnico… Nous arrivons tard à Yarmouth, sous la pluie; nous ne verrons pas la ville. Tant pis, on reviendra. Le lendemain, nous nous rendons à Church Point pour visiter l’appartement. Nous rencontrons donc Jamie, elle s’occupe de la propriété car le proprio vit en Ontario. L’appartement est vieux, pas très propre mais cela fera amplement l’affaire pour quelques mois, le temps qu’on trouve quelque chose. Jamie est agente immobilière, ça tombe bien. Nous lui expliquons notre situation. Elle nous propose de rester sur place pour nous faire visiter des maisons le lendemain. C’est rapide, mais cela vaut la peine. Elle nous concocte un programme chargé et nous lui demandons d’inclure d’autres propriétés que nous avions repérées. Au total, nous en visitons cinq à Digby et une à Mavillette. Nous rentrons finalement à Halifax un jour plus tard mais nous avons eu un coup de cœur. Faut-il faire une offre? N’est-ce pas trop rapide? Pas de stress, la maison est listée depuis quatre mois, alors nous pouvons bien nous donner jusqu’à la fin du week-end pour décider.

Mais pourquoi y réfléchir si longtemps? Finalement, nous faisons une offre le dimanche matin.
Le lendemain matin, nous sommes quasiment réveillés par Jamie qui nous appelle pour nous dire qu’une offre a été faite le dimanche sur la maison et qu’il ne nous reste plus qu’une heure pour soumettre la nôtre, si on est toujours intéressés. Nous qui n’aimons pas prendre des décisions sans y avoir réfléchi… Je ne sais pas qui a dit que la nuit portait conseil. Moi, la nuit, je dors… Bref, on décide de faire une offre, qui sera… acceptée. Nous sommes donc en voie de devenir propriétaires d’une maison à Digby. Il nous reste encore quelques jours à Halifax avant d’emménager à Church Point. Cela nous laisse peu de temps pour nous promener en ville.

Nous arrivons tout de même à aller au marché couvert, à nous promener sur le port, à la citadelle et à découvrir le magasin de vinyles. Et quel magasin! De quoi y perdre la tête et son pognon… Pour le reste, il faudra revenir : COVID oblige, les musées sont fermés (pour une fois qu’un musée nous intéresse…), les restos aussi. Mais nous avons eu un avant-goût. De quoi donner envie.


3 pensées

  1. WOW!!!! Une maison!!! Propriétaire!!! Quel excitement!! Vous deviez être sur les nerfs car c’est quand même une grosse décision. Vous êtes maintenant beaucoup plus près de la France et du Québec tout en étant toujours dans le beau Canada. Je rêve d’aller vous voir …un jour…post Covid. Félicitations! Envoyez-moi des photos s’il vous plaît.

    J'aime

  2. Salut les amis !!! Quelles aventures depuis qq mois. Vous en avez fait 10 fois plus que nous. Vous allez pouvoir bientôt coché tout les cases des états du Canada.
    Bravo pour votre achat en nouvelle-écosse. C’est bien, comme le dit votre ami, vous êtes plus près de l’Europe. J’espère que l’on pourra venir vous voir quand vous serez bien installés. On vous embrasse très fort et nous vous souhaitons une bonne nouvelle Année 2021. A bientôt,

    J'aime

Répondre à Pierre Bancquart Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s