Arrivée de l’été

La saison du camping a été officiellement lancée le week-end dernier. Et camping = été. Bon, pas l’été chaud bien sûr, mais l’été « vite profitons de l’extérieur peu importe le temps qu’il fait parce qu’il y a de la lumière et pas de neige et que ça ne dure pas longtemps chez nous ». Ouf! Hé oui, le Nord, quoi. On n’est pas en bermuda (sauf Stéphane qui lui, y est toute l’année) et on est contents d’avoir un feu pour se chauffer les miches, mais on est dehors et on mange des trucs grillés sur barbecue (mmmmm…. les bons burgers végétaliens). Ben si, l’été quoi.

Donc le week-end dernier, direction le camping Conrad. C’était drôle de camper pour la première fois de la saison dans le même camping que l’an dernier pour la première fois de la saison. Et pour la première fois tout court. Conrad, c’est sentimental. Retrouver le lac Tagish toujours turquoise au cœur de Windy Arm (le bras ouest) toujours venteux, comme son nom l’indique. Les seules différences : le camping est bondé (en un an, on voit la différence, les touristes sont plus nombreux), et la forêt a brûlé, une bonne partie des sapins est calcinée. Vous vous souvenez? Il doit y avoir de sacrées morilles. Malheureusement, c’est compliqué pour aller les cueillir.

Ah, une autre différence : on était avec Étienne, pas avec M. Leblanc. Car oui, maintenant, c’est officiel : notre cher van nous a quitté. C’est le cœur léger (très léger pour Stéphane, un peu moins pour moi, mais c’est la vie) que nous l’avons remis aux soins de d’un nouveau propriétaire. Après des années – car oui, ça se compte en années maintenant – de séjours incessants au garage, on a craqué, on est arrivés au bout de nos forces. Nous l’avons donc vendu après avoir fait le maximum (et dépensé un maximum) à une personne qui en rêvait. Au moins, il est entre de bonnes mains. Il n’en reste pas moins que c’est une page qui se tourne.

C’est donc plus sereins que nous nous préparons pour notre périple de la semaine prochaine avec Étienne : à nous l’Arctique! Direction Tuktoyaktuk pour mettre les pieds dans la mer de Beaufort, au-delà du cercle polaire, avec arrêts en chemin à Dawson et au parc territorial Tombstone. Une belle première aventure pour notre nouveau compagnon de voyage!

On aura des choses à raconter au retour, c’est certain.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s