Randonnée du dimanche

Où plutôt du samedi, cette fois-ci. Et ce sont vers les Kananaskis que nous avons tourné notre regard la semaine dernière, pour changer. On annonçait de l’orage, nous avons donc hésité. Puis finalement, nous nous sommes décidé à respirer de la poussière pendant 50 km de route de gravelle pour aller découvrir le Burstall pass, soi-disant une des plus belles randonnées de la région. Et nous n’avons pas été déçus. Mis à part le début, toujours un peu long dans les sapins (on commence à se lasser de devoir faire au moins 5 km dans les sapins à chaque fois avant de pouvoir enfin profiter de la vue, mais bon, il faut ce qu’il faut), le terrain était plutôt varié et changeant à mesure que l’on montait. Et la vue une fois au sommet valait la peine, comme souvent dans les Rocheuses. Le tout assaisonné de quelques petites difficultés attribuables, à la fonte des neiges : boue, passage à gué (aïe aïe aïe, c’est froid), et de quelques gouttes de pluie, quand même, pour dire, mais on n’a pas regretté.

Surtout qu’on a vu une maman orignal et ses deux petits sur le bord de la route. Rien que pour ça, ça valait le déplacement!


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s