L’autre Tour de France

Pfiou, il s’en est passé du temps! Et des choses! Alors, reprenons depuis les dernières nouvelles : notre maison est en vente. Bon, ben finalement, elle a été évaluée… et puis c’est tout! En fait, les propriétaires étaient mal pris et ne savaient pas trop comment faire. Donc nous avons eu plusieurs options : rester dans la maison jusque fin août (après quoi la maison serait mise en vente), rester dans la maison jusque fin mars 2015 moyennant une augmentation de loyer (après quoi la maison serait mise en vente), ou quitter la maison au plus tôt (après quoi, vous l’avez compris, la maison serait mise en vente).

Il nous a donc fallu prendre une décision rapidement. La situation étant ce qu’elle est, il nous était impossible de trouver quelque chose qui réponde à nos besoin en location aussi rapidement, sachant que nous nous envolions pour l’Europe fin mai. C’est bien simple, par chez nous, il n’y a tout simplement rien à louer. Ou en tout cas, pas à moins de 2 500 $ par mois. Nous avons donc commencé à regarder pour acheter. Sans grand entrain au départ, notre solution de secours étant de rester dans la maison jusque fin mars dans le pire des cas. Cela n’aurait fait que repousser le problème, mais au moins, nous ne nous en serions pas préoccupés avant début 2015. Et puis finalement, après avoir visité trois ou quatre logements à vendre, l’un d’entre eux nous a plu. Et c’est là que nous avons commencé à prendre conscience de ce que représentait l’achat d’un logement, mais surtout de la rapidité à laquelle cela peut se faire au Canada. On aurait pu, si on avait voulu, avoir les clés avant de partir pour la France, soit moins de trois semaines plus tard. Nous n’avons tout de même pas poussé le vice jusque là. Nous nous sommes contentés de payer le premier apport, puis nous sommes partis, quasiment propriétaires. Pour conclure, nous aurons donc notre appartement à Canmore, avec deux chambres en duplex, le 15 juillet, si tout se passe bien. Photos à suivre! Nous restons dans la maison jusque fin juillet, histoire d’avoir le temps de tout régler sans trop se presser. Entre-temps, nous avons appris que finalement, les propriétaires ne vendaient plus la maison, mais qu’ils avaient déjà des locataires potentiels. Ceci dit, ils augmentent tellement le loyer que nous n’aurions pas pu nous permettre d’y rester. Pas de regret, donc! Mais quand même, le cœur un peu serré de quitter cet endroit…

Avant de partir pour la France, Stéphane a enfin signé son contrat permanent. Le voilà donc de nouveau employé par CLS Lexi-tech à durée indéterminée. C’est donc avec plaisir qu’il (et moi, par la même occasion) pourra de nouveau bénéficier des avantages offerts par certains employeurs : assurance santé/médicaments, cotisation pour la retraite, assurance vie, entre autres. Il était temps! Et il faut quand même souligner l’exploit : deux contrats permanents pour la même entreprise en quatre ans, c’est pas mal! Il a donc profité d’un mois presque sans solde pour partir en Europe, avant d’attaquer son nouveau contrat à notre retour, fin juin. Et depuis, c’est parti sur les chapeaux de roues!!! Il s’en va même déjà à Toronto la semaine prochaine…

Sur ces bonnes nouvelles, nous sommes donc finalement partis passer un mois en Europe. Arrivée à Marseille, puis circuit passant par l’Espagne, la Vendée, la Normandie, la Picardie, la Belgique, le Nord, l’Auvergne, pour terminer par Marseille et reprendre l’avion. Quelques images pour illustrer :

Ce qui nous restera de ce périple : le plaisir de retrouver les gens. Et tant mieux, parce que c’est la raison pour laquelle nous rentrions. Nous avions pas mal d’envies avant le départ, principalement culinaires, mais au bout d’une à deux semaines, même si tout était excellent, nous n’en pouvions plus de manger! Le fait est que nous avons été accueillis comme des rois partout, mais que comme nous changions d’endroit tous les deux-trois jours, on recommençait cela en permanence. Du coup, ce ne sont pas nos envies culinaires qui resteront gravées dans nos mémoires, mais bien le temps passé avec chacune des personnes que nous avons retrouvées. Merci à tous, donc, pour votre accueil, ou votre venue, ou les deux, et pour ces bons moments passés en votre compagnie. Vous nous manquez déjà…


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s