March in B.C.

Nous l’avions déjà évoqué dans notre article précédent, nous devions aller à Vancouver et plus largement en Colombie-Britannique pour plusieurs raisons.
Premièrement, je devais récupérer mon nouveau passeport (fini le DELPHINE, vive le BIOMÉTRIQUE!) au Consulat de France à Vancouver.
Deuxièmement, Asaf Avidan se produisait le 5 mars à l’Electric Owl de Vancouver, une petit salle située sur Main Street, prêt de l’Ivanhoê Pub.
Troisièmement, n’est-ce pas aussi une bonne raison pour aller voir les copains à Pemberton?

Nous avons donc passé 4 jours enneigés à Pemberton en compagnie d’Anne et Ronan, profité des pistes de Whistler, goûté aux différentes bières brassées par mon maître en la matière et surtout, nous avons bien festoyé!
C’est donc le coffre plein de cadeau que nous quittons Pemberton. À la revoyure les amis…
Arrivés à Vancouver, nous sommes allés rechercher le passeport, puis nous avons flâné dans le coin de la salle de concert, bu une bière dans l’Ivanhoe Pub, mangé italien et enfin les portes de la salle ont ouvert. Toutes les tables du fond sont pleines, la fosse (relativement petite) est vide. Nous nous asseyons donc sur les retours juste devant le micro chant et attendons l’arrivée de l’artiste en sirotant du mauvais vin et de la mauvaise bière. Et voilà Asaf Avidan… Cherchez le crane rasé dans le public, vous verrez que nous étions aux premières loges, pour le plus grand bonheur de Mélanie…

Nous rentrons à l’hôtel à pied content de notre concert et profitons du front de mer la nuit. C’est beau une ville la nuit.

Le lendemain, nous écumons divers quartiers de Vancouver, nous promenons le long de Beach Avenue, puis nous nous dirigeons vers le terminal aéroportuaire hydravion de Vancouver où brulait la flamme olympique de Whistler 2010.

Une petite faim? Direction le quartier chinois… Le problème, c’est savoir quel restaurant choisir. Nous allons donc au hasard et nous retrouvons dans un endroit rempli de chinois. Bon signe pour un restaurant chinois !! Le plus difficile, c’est comment choisir. Nous regardons faire donc nos voisins de table, ils cochent des cases sur une petit feuille. nous cochons donc des cases sans trop savoir et advienne que pourra!

Nous avons très bien mangé voire trop, parfois sans trop savoir ce que nous mangions. Mais ce fut une bonne expérience! héhéhé…

Le lendemain, nous sommes retournés sur Grandville Island où se trouve un formidable marché. Cette fois-ci, nous avons pris l’option produits connus. Nous avons acheté saucissons (sec, fuet espagnol), baguettes, pâtés (de foie te de campagne), fromages normands et bourgoins (Livarot, Époisse) et sommes allés déguster cela dans le parc du quartier Mount Pleasant…


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s