Déménagement

Certains d’entre vous le savent, d’autres non : nous avions rendez-vous ce dimanche pour visiter une maison à Canmore. Le rendez-vous était prévu depuis si longtemps qu’on l’aurait presque oublié. D’autant qu’on a changé d’heure ce week-end, alors on a vraiment failli être une heure en retard. Cela n’aurait pas été très sérieux. Toujours est-il que nous étions à Canmore à 10 h 30 dimanche, comme prévu. Et comme prévu, la maison nous a plu. On avait déjà été conquis par les photos. Du coup, il s’agissait plus de plaire à la propriétaire qu’autre chose. Et il semblerait que cela ait marché. Bon, cela n’aura pas été sans les petits coups de stress habituels attribuables à notre situation professionnelle, mais finalement, après deux jours d’attente, nous avons eu la réponse aujourd’hui : on déménage !

Vous vous en doutez, nous sommes aux anges. Canmore était notre destination privilégiée lorsque nous avions commencé à penser nous déplacer dans l’Ouest. Pour ceux qui ne sauraient pas où se trouve Canmore, c’est là http://fr.wikipedia.org/wiki/Canmore. Nous avions finalement opté pour Calgary pour des raisons pratiques, notamment professionnelles. À présent que nous travaillons tous les deux à la maison, il nous semblait de moins en moins intéressant de vivre en ville, ce mode de vie étant trop éloigné de ce que nous sommes venus chercher ici. J’avais donc recommencé à regarder les annonces pour essayer de nous rapprocher des montagnes. C’est finalement la propriétaire de cette maison qui nous a contactés en répondant à une annonce de recherche que j’avais publiée sur Internet. En gros, c’est un coup de chance : nous avons mis l’annonce au bon moment. Bref, nous voilà comblés. Par contre, il va encore falloir faire preuve de patience : la maison ne sera libre qu’à partir de la mi-mai ou de début juin, une fois les quelques rénovations terminées. On risque de trouver le temps long, nous sommes déjà impatients…

Nous avons donc profité de notre visite à Canmore pour aller tâter la neige. Malheureusement, les conditions n’étaient pas exceptionnelles et la sortie en raquettes s’est vite changée en rando à pied pour Stéphane. Moi, j’ai gardé mes raquettes, parce qu’elles sont neuves et que je veux les utiliser (et surtout parce qu’elles ne me font pas mal aux pieds, hi hi), mais la neige n’était vraiment plus très fraîche. Heureusement, les paysages du parc de Banff étaient comme toujours à la hauteur, et les températures printanières nous ont permis d’apprécier la balade. Direction donc les Inkpots (vous vous souvenez, cet été ?), puis le canyon Johnston, mais cette fois, sous la glace : une merveille ! Encore une fois, c’est à la montagne qu’on en profite vraiment et qu’on se dit qu’on a eu raison de venir jusqu’ici…


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s