L’hiver est là ! Mais où est passé l’automne ?

Grande nouvelle : hier soir, j’ai terminé mon bonnet ! C’est un exploit. D’abord, je suis contente, c’est ma première vraie réalisation pour moi. Ensuite, c’était ma première expérience avec des aiguilles circulaires. Je vous laisse admirer le résultat ! Prochaine étape : les moufles assorties.
Ça ne pouvait pas mieux tomber, car ce matin, au réveil, voilà ce que nous avons vu par la fenêtre (enfin, au moins une heure après le réveil, parce qu’au réveil, il fait encore noir…) :

Nous voilà donc en hiver, avec un belle première bordée de 15 cm. On avait déjà eu quelques flocons, mais pas de quoi en faire un plat. Là, par contre, ça valait le coup, hein. Alors on se demande : l’automne, il est passé où ? Non, parce que, on trouvait déjà ça un peu court au Québec, mais là, c’est carrément comme s’il manquait une saison (pas la plus intéressante, vous en conviendrez, mais tout de même, c’est mêlant…). Pour notre première année en Alberta, nous aurons donc connu la fin de l’hiver en mars-avril, pas de printemps, ou à peine, un super été, et direct l’hiver. Pas mal. Le seul truc, du coup, c’est que l’hiver, il risque d’être long, un peu. Et aussi, ça nous décale tout. Ce matin, j’avais comme une envie d’aller acheter le sapin de Nowel… On va encore attendre un tit peu ! Chez certains, l’hiver est synonyme d’inactivité et de sieste…

Entre la fin de l’été et le début de l’hiver, nous avons tout de même eu le temps d’aller faire une petite marche de 16 km il y a… trois semaines, dans la parc de Banff. Nous avons découvert le bord du lac Minnewanka, où nous n’étions allés rapidement qu’une fois. Pour les randos là-bas, l’été, c’est un peu compromis. C’est le territoire du grizzli, et du 15 juillet au 15 septembre, il est interdit de s’y rendre à moins de quatre personnes, et le répulsif à ours est obligatoire. Ce qui fait que nous n’avions pas eu l’occasion d’aller nous promener dans ce coin-là. C’est chose faite, et malgré une météo pas terrible, nous en avons tout de même pris plein les yeux. Décidément, les Rocheuses n’ont pas fini de nous émerveiller !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s