Glacier National Park

lundi 3 septembre 2012, c’est le Labor Day, la fête du travail !

Bref, c’est un jour férié bien mérité ! Nous décidons donc de profiter de ce long week-end férié pour rejoindre Clémentine, Manu et la petite Zélie dans le Montana, USA. Plus précisément à Glacier National Park. Nous partons donc samedi de bon matin et arrivons à la douane américaine vers 10h30.

Ces longs week-ends nous ont habitués à avoir un long mais long temps d’attente à la Douane. À notre grande surprise, il n’y a que 10 voitures et quelques motos. Cela va aller assez vite et s’ils sont tous canadiens, il n’y aura pas foule au bureau des entrées sur le territoire. Oui, les canadiens entrent et sortent au Canada comme pépé dans mémé. C’est pas la même chose pour nous les français. Nous devons prouver notre identité, la raison de notre voyage et payer le droit d’entrée par voie terrestre de 6 dollars. Bref, cela fut rapide. Notre douanier Stewart, hyper musclé genre je mange dix douaniers Rousseau au petit déjeuner, nous tamponnent nos passeports après avoir déclaré tout ce qu’on avait à déclarer, c’est à dire rien.

Nous reprenons notre route et arrivons rapidement dans le parc national Glacier. Clém et Manu sont déjà dans le parc. Craignant une forte affluence, ils se sont installés dans un camping dès le vendredi. Nous les rejoignons donc au Camping Avalanche Creek. Au programme, randonnées dans le parc et retrouvailles arrosées autour d’un bon et chaleureux barbecue ! Pour la faire courte, le parc est magnifique. Les glaciers souffrent malheureusement énormément du changement climatique. Certains ne sont plus que des petites plaques neigeuses. Je vous invite à lire cette section de l’article Wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Parc_national_de_Glacier#Glaciers, et à regarder nos photos en ligne.

Petite anecdote sur l’état du Montana. Les armes sont autorisées. Nous avons donc croisé deux mecs dans le parc, l’un portait un pistolet dans son holster, l’autre portait un couteau du genre machette. Jusqu’à quel point peut-on faire confiance à des personnes de ce genre ? Faut vraiment être cinglé pour ne pas se sentir en sécurité et vouloir porter une arme tout le temps sur soi, même dans un parc national. Les américains et leur NRA, ils me foutent les boules. Je lui aurais bien demandé pourquoi il portait une arme mais j’ai eu peur de me prendre une balle dans la tête et deme faire trancher le bras à la machette ! Ils font fous ces américains… pas tous, juste cette catégorie de personnes favorables à la libre circulation des armes. Bref, j’emmerde Clint Eastwood et la NRA. Ceci dit, nous avons donc passé un long week-end en bonne compagnie, sans armes et dans un environnement magnifique. Nous sommes repartis pour Calgary le lundi après-midi. J’avais besoin de temps pour préparer mon départ pour Toronto, the Queen City. 3 jours à Toronto, quelle quantité de fringue…etc ? Oui, je suis de retour dans la vie active et professionnelle, à mon plus grand plaisir ! Pendant deux mois, je vais faire un remplacement à distance en gestion de projets pour le bureau de CLS Lexi-tech de Toronto alors cela mérite bien 3 jours de formation. Il faut se remettre dans le bain, n’est-ce pas !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s