Qu’est-ce qu’elle a fait de moi… Chapitre 2

Je ne peux pas commencer ce nouveau delirium tremens sans citer un couplet de cet hymne à la bière qu’est… La Bière des Garçons Bouchers :

À la pression, en boite, en cannette.
On boit, on fait des rots et on pète.
Ça fait mal à la nuque le lendemain
Mais on va remettre ça sans fin.

Car en plus d’aimer la bière, j’aime la poésie des keupons de Pigalle. Mais revenons à nos houblons. Dans le premier chapitre de cette aventure bièrophile, la brasserie WILD ROSE de Calgary avait ébranlé mes papilles, ALLEY KAT d’Edmonton fut notre coup de coeur à tous les deux alors que la brasserie BIG ROCK n’avait que peu impressionné.

Il est temps de rendre justice et de redonner ses lettres de noblesse à la brasserie BIG ROCK.
Mais commençons par la brasserie ALLEY KAT d’Edmonton.

Le bière s’appelle Alley Kat Amber. Pour la petite histoire, cette bière est brassée depuis l’ouverture de la Brasserie, en 1994. Une valeur sûre ? C’est une London-style Brown Ale. En clair, c’est une bière de style Porter. La robe est noire avec des reflets marron foncé. Le col est léger, à peine 1 cm. Peu pétillante, elle propose des saveurs légères de chocolat dû à l’utilisation du Malt Chocolat…

Petit aparté :
Pourquoi qu’ça a le goût d’chocolat ? Est-ce qu’ils utilisent des malts enrobés de chocolat, genre des M&M’s pour brasser ce type de bière ? NON !!!!
Les malts sont torréfiés. La torréfaction permet d’obtenir des malts grillés qui apportent des goûts de brûlé évoquant le goût d’un chocolat très noir voire d’un café bien serré suivant le degré de torréfaction.
Donc, avec plus de malt et moins de houblon, on obtient une bière relativement douce et peu amère. Attention, elle n’a rien à voir avec une Saint-Ambroise (Mc Auslan) ou une Monseigneur d’Esgly (Microbrasserie de l’île d’Orléans. La Monseigneur est un grand-cru. Vous cherchiez une raison pour aller sur l’île ?) qui sont des Stouts très chocolatées.

Pour répondre à la première question, oui, Alley Kat Amber est une valeur sûre. La brasserie ALLEY KAT aime le travail bien fait, les bonnes choses et moi, j’aime leurs bières. Cependant, le coup de cœur va cette fois-ci pour la Brasserie BIG ROCK.

Les premières bières de la Brasserie BIG ROCK n’ont pas remporté un franc succès. Malgré tout, peut-on juger une brasserie sur deux bières alors qu’elle propose une carte des bières aussi diversifiée que La Barberie ? Se peut-il que tout soit mauvais ? Non, je me devais de trouver ce trésor caché et au final, j’en ai trouvé trois… pour le moment !
Commençons par le coup de cœur. Vous l’aurez compris, pour qu’une bière soit un coup de cœur, elle doit plaire à Mélanie et à moi. Il s’agit de la Traditional Ale.

C’est la plus vieille des bières brassées par BIG ROCK. Ça vous rappelle quelque chose ? C’est aussi une London-style Brown Ale. Par contre, l’utilisation du Malt Caramel lui confère une couleur cuivrée la rapprochant des bières rousses. À la pression, le col est parfait, assez dense même s’il disparait assez vite. Faites-la tourner dans le verre, vous retrouverez le col rapidement puisqu’elle est assez pétillante. En bouteille, le col est plus léger, à peine 1 cm. La Traditional Ale est un bel équilibre entre l’amertume du houblon et la douceur du malt caramel. C’était la bière du Festival Folk de Calgary. Bonne bière et festival moyen, l’opposé de Québec qui propose un bon festival et une bière moins que moyenne.

La suivante est une Black Amber Ale. Les brasseurs de BIG ROCK la considèrent comme une Stout. Je la trouve à mi-chemin entre la Stout et la Porter. Pour moi, une Stout a une mousse épaisse et onctueuse. Même si le col de la Black Amber Ale est généreux, il n’est pas onctueux comme pourrait l’être celui d’une Saint-Ambroise ou d’une Guinness. De plus, sa robe n’est pas sombre, elle possède des reflets caramel. Par contre, en bouche, on sent tout de suite l’amertume du houblon. Viennent ensuite les saveurs de chocolat, légères. L’effervescence est faible. Verdict : la recette est parfaite !

La dernière trouvaille est une Honey Brown Lager. C’est une bière rousse brassée avec du miel de trèfle. Elle est bonne mais elle n’est pas exceptionnelle. Elle est comparable à la Sleeman Honey Brown. La bière a une belle robe cuivrée, le col est léger, l’effervescence est moyenne. En bouche, elle est assez sucrée. Attention à ne pas tomber dans une spirale infernale car cette bière donne soif !!

Pour finir, une bière aromatisée. Elle est brassée par WILD ROSE BREWERY.

Il s’agit de la Wraspberry Ale. Encore une bière d’été ! J’ai beau essayé, je n’aime pas ou je n’aime pas trop. Par contre, l’équilibre est bien trouvé car les saveurs de framboise ne sont pas agressives. Le secret : ni sirop ni concentré, que des fruits entiers. La bière est donc fruitée mais pas trop sucrée. Elle est désaltérante.

Cela fait quelques semaines que je l’ai goutée alors j’ai un peu de mal à m’en souvenir. Les bières de Big Rock ont tout effacé sur leur passage. La robe tire vers le blond légèrement coloré par la framboise. Je me souviens juste avoir dit : « C’est une bière aromatisée et pourtant, je l’apprécie ! »

LE CLASSEMENT :


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s