Cafayate

Nous partons ce matin pour Cafayate, et le ciel s’est dégagé. Enfin… La route que nous empruntons en bus est très jolie, nous sommes en pleine montagne et nous découvrons un nouveau paysage à chaque virage.
Nous arrivons à Cafayate en milieu de matinée, sous un soleil de plomb. Cela fait du bien, après trois jours de grisaille et de froid. Nous nous dirigeons directement vers le camping où nous plantons la tente pour pratiquement rien. Nous sommes à côté du centre à pied, c’est parfait. Nous allons ensuite nous renseigner pour les différents bus qui nous permettraient de nous rendre dans la Quebrada de Cafayate, la route touristique qui relie Cafayate à Salta, et entrons dans une agence de voyage, par curiosité. Ils proposent une excursion guidée pour 70 pesos par personne. À ce prix-là, on se dit que cela peut être intéressant, car nous pouvons ainsi nous arrêter à tous les points d’intérêt, contrairement au bus, qui nous dépose à un point précis. Nous allons donc consulter l’agence concurrente, pour être sûrs. Elle propose la même excursion pour 5 pesos de plus, mais comme il y a peu de monde intéressé aujourd’hui, le vendeur nous la fait au même prix qu’en face. Finalement, nous partons donc à 14 h 30 en excursion, avec un autre couple. Nous sommes contents de pouvoir faire cela à quatre seulement. En petit groupe, c’est quand même mieux.
Après un rapide, mais copieux, repas sur la place, nous voilà partis. L’excursion va durer 5 heures et nous ferons huit arrêts sur 47 kilomètres. Nous sommes en compagnie de deux Argentins de Buenos Aires qui visitent la région pour les fêtes. La route est vraiment magnifique, nous nous trouvons dans des formations rocheuses qui se trouvaient sous l’eau il y a 70 millions d’années, ce qui leur a donné des formes exceptionnelles. De plus, la roche de la région est très chargée en minéraux et les couleurs sont hallucinantes. On passe du blanc ou rouge, avec des pointes de bleu ou de vert. C’est tout simplement magnifiques. Enfin, un peu comme à Ischigualasto et à Talampaya, le mouvement de l’eau et des plaques tectoniques a sculpté la roche, ce qui donne parfois des formes très inattendues, comme une locomotive ou des châteaux.
Nous passons un très bon moment et ne regrettons pas d’avoir choisi l’excursion, pour une fois. Et le fait que nous n’ayons été que quatre a grandement aidé.

Nous rentrons à Cafayate bien contents, et allons faire les courses pour l’asado du soir. Ben oui, quoi, camping, chaleur : asado !
Nous en profitons pour nous promener dans la ville, qui est bien agréable. C’est tout petit, il y a des vignes partout (la fameuse bodega Etchart, entre autres, se trouve ici) et les bâtiments coloniaux sont très jolis et bien conservés. En même temps, on sent que l’on monte de plus en plus au nord. L’ambiance est différente, les gens aussi. Nous passons une soirée tranquille au camping, en compagnie de notre nouvel ami le chien, qui ne nous a pas lâchés depuis notre arrivée. Et demain, direction Salta.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s