Dernière journée à Santiago

Dernière journée à Santiago. Nous devons organiser notre départ. Après une courte nuit, nous partons pour l’une des nombreuses gares routières de la ville. Ici, on a du mal à s’y retrouver et à savoir où il faut se rendre pour prendre le bus. Nous nous rendons à la gare routière principale, mais les bus qui traversent la frontière ne partent pas de là. Heureusement, le terminal que nous cherchons est à côté. Nous réservons notre billet pour demain. Finalement, nous ne repasserons pas la nuit à Mendoza. Nous pouvons avoir une correspondance dans la journée pour San Juan, une ville plus au nord. Départ prévu demain à 7 h 30. Nous arriverons à destination vers 19 h. La journée va être longue…

Une fois le départ réglé, nous optons pour une activité culturelle et nous rendons au musée des droits de l’homme. Il s’agit d’un musée qui relate la dictature chilienne. Cela nous intéresse et nous avons beaucoup à apprendre, car nous ne connaissons pas vraiment l’histoire du Chili. Pour nous rendre au musée, nous traversons l’université de Santiago, en grève pour une éducation gratuite pour tous, comme toutes les universités publiques du pays, puis le parc… Le campus universitaire est très semblable à un campus d’Amérique du Nord. En chemin, nous goûtons une nouvelle fois au mote con huesillos. Nous arrivons finalement au musée, dans lequel nous passons plus de deux heures. Pour nous qui avons du mal à visiter un musée jusqu’au bout, c’est un exploit, et la preuve que le musée est bien fait et intéressant. Nous apprenons énormément de choses sur la dictature et l’époque de Pinochet. Nous étions vraiment ignorants sur le sujet et découvrons la violence du régime et à quel point les gens ont souffert à cette époque, pourtant si proche de nous.

Après cet intermède culturel, nous retournons dans le centre, où nous étions hier, pour aller manger. Nous voulons goûter le pastel de choclo, une spécialité d’ici : il s’agit d’une espèce de purée de maïs, à laquelle on ajoute de la viande, de l’œuf, des olives et du raisin, le tout gratiné au four. Gonzalo et Jessica nous ont donné une bonne adresse, absolument pas touristique. Nous prenons un verre en arrivant, et en profitons pour goûter la boisson nationale, le pisco sour : du pisco (alcool de vin) mélangé à du citron. En fait, c’est également la boisson nationale du Pérou et les deux pays se livrent une bataille acharnée pour savoir à qui appartient en fait le pisco. Ils sont tous deux producteurs et en revendiquent l’appartenance, à tel point qu’il est impossible de traverser la frontière entre le Chili et le Pérou avec une bouteille de pisco provenant de l’autre pays. En tout cas, cela ne deviendra pas notre boisson préférée : c’est beaucoup trop fort. Par contre, le pastel de choclo, c’est très bon. Le mélange sucré du maïs au salé de la viande est étrange au début, puis on s’habitue. Nous nous sommes régalés !

Après le repas, nous passons faire un tour à la feria de artesanias située à côté. Difficile de dire si les articles vendus sont vraiment produits au Chili, mais il y a de jolies choses.

Nous rentrons ensuite à pied et prolongeons la promenade dans le quartier Republica, où se trouve un nombre hallucinant d’universités. Le quartier est très agréable pour se promener, avec ses rues bordées de maisons bourgeoises.

Nous rentrons finalement, après avoir fait quelques courses. Nous devons nous préparer pour le départ demain. Nous passons notre dernière soirée en compagnie de Gonzalo et Jessica, qui nous ont préparé des plats typiques : des arepas (sorte de pancakes de maïs que l’on fourre avec ce que l’on veut) vénézueliennes en plat principal, et un leche asada en dessert (crème aux œufs chilienne, le dessert national). Le tout est excellent, et nous sommes impressionnés par le dessert, qui s’approche de très près de la crème aux œufs de Danièle.

Il y a de la concurrence dans l’air ! En tout cas, nous nous régalons. Nous quitterons le Chili satisfaits des expériences culinaires de ces derniers jours.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s