Nous sommes à Santiago de Chile

Aujourd’hui, nous prenons le bus pour Santiago de Chile, la capitale. Nous allons à pied à la gare routière, ce qui nous permet de goûter une dernière fois à l’ambiance de Valparaíso. Nous avons adoré cette ville, et nous sommes un peu tristes de la quitter. Mais ce n’est que pour mieux profiter de ce qui nous attend ensuite ! Le trajet en bus se fait rapidement. Nous traversons des paysages montagneux et désertiques, et des vignes, des vignes, des vignes. Dans la région de Valpo, c’est plutôt le blanc qui est à l’honneur, mais vers Santiago, le rouge a de nouveau la vedette. Et il est vraiment bon !

Nous arrivons à Santiago vers midi, et nous rendons très facilement chez nos hôtes, Gonzalo et Jessica. Nous allons faire du couchsurfing chez eux pendant toute la durée de notre séjour à Santiago. Cela va nous changer, nous n’avons pas fait cela depuis Buenos Aires. Nous avons hâte de pouvoir partager une peu le quotidien de gens d’ici.

La route jusque chez eux nous étonne par sa simplicité. Le métro nous étonne par sa propreté, tout comme les rues une fois sortis de la station. Notre première impression de la ville est très étrange. Nous ne nous attendions pas à cela. Rien à voir avec le « chaos » habituel. En 30 minutes, nous arrivons à bon port et sommes accueillis par nos hôtes, qui nous ont préparé un succulent repas.
Gonzalo est Chilien, Jessica est née au Vénézuela, de parents Chiliens. Ils sont tous deux en doctorat et comptent aller faire un post-doc en Europe d’ici un an.

Nous partons ensuite pour une première excursion de la ville. Tout d’abord, direction le Sernatur, l’office touristique officiel du Chili, où nous comptons prendre de l’information sur la ville, et sur un canyon proche d’ici, le Cajón del Maipo, où nous aimerions aller passer une journée. Nous obtenons plus ou moins les renseignements attendus, mais devons nous rendre demain à un terminal de bus pour savoir à quelle heure exactement nous pouvons partir. En attendant, nous nous dirigeons vers le Cerro San Cristobal, pour une bonne petite marche. Du haut de ses 860 m, c’est le deuxième sommet de la ville. En fait, il s’agit d’un parc gigantesque dans lequel se côtoient coureurs, cyclistes, marcheurs et familles. En son sein, on trouve plusieurs petits parcs distincts, notamment, un jardin japonais, un jardin botanique et un zoo. Par contre, il n’y a pas vraiment de sentiers pour les piétons, alors nous empruntons la route, mais la circulation est vraiment limitée, et les conducteurs respectent les autres usagers. Nous parcourons ainsi 4 km jusqu’au sommet, et profitons en chemin de la vue exceptionnelle sur la ville, de tous les côtés. Nous profitons également du smog. Eh oui, il y a bien longtemps que nous ne nous sommes pas trouvés dans une ville de cette taille : plus de 5 millions d’habitants, ça pollue… Par contre, encore une fois, nous sommes surpris. La situation géographique de la ville est exceptionnelle. Nous sommes entourés de montagnes de tous les côtés, c’est vraiment magnifique.

Une fois au sommet, nous descendons par le funiculaire, et rentrons tranquillement en traversant le quartier Bellavista, avec ses bars et restaurants, où se trouve l’une des maisons de Pablo Neruda, convertie en musée. Là encore, nous sommes agréablement surpris par la propreté de la ville, par le calme et la sensation de sécurité qu’elle nous inspire.

Nous reprenons le métro et rentrons partager un bon repas préparé par nos soins : tagliatelles carbonara. Ben oui, on n’a pas trouvé de saumon fumé pour faire des pâtes au saumon. Quelle honte pour le deuxième pays producteur de saumon au monde ! Après cela, nous allons nous coucher bien contents de notre journée et de la soirée passée en compagnie de Gonzalo et Jessica.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s