Valparaiso, fin

Dernière journée à Valparaiso, nous allons en profiter ! Nous n’avons plus grand chose à voir de précis, à part le quartier du port, mais l’ambiance de la ville est tellement agréable que nous allons certainement en profiter pour flâner une dernière fois dans les ruelles. Nous prenons tout de même notre temps ce matin, et quittons l’auberge à midi. Au moins, nous avons remis le site et les photos à jour, nous avions pris beaucoup trop de retard. Nous nous dirigeons donc vers le port et le cerro Artillería, qui le surplombe.

Pour monter, nous empruntons le funiculaire. Il est vraiment trop joli, tout en bois et super bien décoré. Et nous en profitons d’autant plus que nous sommes seuls à l’intérieur. Ces choses là sont vraiment plus agréables à faire en semaine… Et une fois en haut, attention la vue ! Nous avons une vision d’ensemble de toute la ville, avec le port en premier plan, ce qui nous permet de bien nous rendre compte que le commerce international est extrêmement développé au Chili. Le port est immense, et l’activité ne cesse jamais. C’est impressionnant.

Nous prenons le temps de nous promener sur la colline, nous pique-niquons en haut et profitons de la vue. Nous redescendons ensuite et visitons le quartier, très différent des collines. C’est plus un quartier ouvrier. Les prix s’en ressentent, les menus dans les restaurants coûtent beaucoup moins cher.

Nous poursuivons notre chemin le long de la mer, et arrivons sur une petite plage. Nous allons mettre les pieds dans l’eau, pour voir si elle est si froide. Il fait si chaud dehors que cela nous fait beaucoup de bien. Par contre, il y a du courant, c’est clair. Une vague, et on a de l’eau jusqu’aux genoux. Et elle n’est pas si froide.

Nous poursuivons un peu notre route, et pouvons observer les pélicans agglutinés sur un rocher. Finalement, nous faisons demi-tour. La promenade est un peu fatigante en raison de la circulation. Nous sommes au bord de la route et les bus ne cessent de passer. Et ici, les bus, c’est de la folie. D’ailleurs, ce ne sont pas des bus, mais des micros. Ils sont tout petits. Du coup, il y en a plein, et les chauffeurs conduisent comme des dingues. Ça klaxonne de partout, c’est de la folie. Pour le coup, on est vraiment dépaysés. En tout cas, nous retournons vers le centre, pour manger une glace. Ça fait 3 jours que j’en ai envie. Alors c’est parti. Après un dernier petit tour sur le cerro Bellavista, nous redescendons et nous achetons notre glace maison : chocolat-fruits des bois pour Stéphane, vanille-dulce de leche pour moi. Miam ! La journée se termine ainsi. Nous faisons quelques courses et rentrons tranquillement à l’auberge pour profiter de la soirée.

Demain, nous partons pour Santiago à 10 h 30. Jessica et Gonzalo nous accueillent chez eux jusqu’au 16.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s