Restaurant avec Lucas

Premier réveil à Mendoza, après une bonne nuit. Ça fait du bien ! Après la journée d’hier, et le fait que nous n’avons pas eu accès à Internet depuis 4 jours, nous avons des choses à faire. Nous décidons donc de rester tranquillement à l’auberge ce matin, histoire de rattraper le retard. On fait la lessive, on écrit quelques mails, bref, le quotidien, même en voyage. Tout cela nous prend un peu de temps, et nous arrivons vite à l’heure du repas. Nous allons ensuite visiter la ville, enfin.
C’est un tour rapide. Nous allons tout d’abord au musée qui explique la fondation et l’histoire de Mendoza, qui était d’abord indienne (peuplée par les Huarpes, les Puelches, puis les Incas), puis espagnole, et qui a été complètement reconstruite suite à un tremblement de terre en 1861. Bon, comme d’habitude, on a trouvé ça ennuyeux. On a vraiment un problème avec les musées. Mais c’était tout de même intéressant de voir quelques objets des différentes époques. Par contre, la fameuse momie qui a été découverte à 5 000 m d’altitude dans les montagnes environnantes n’est pas exposée… C’est un peu pour cela que nous y allions, mais tant pis.

Après cette visite, nous faisons un tour de la ville et découvrons les rues piétonnes et commerçantes, la Plaza Independancia, au coeur de la ville, et les quatre petits parcs qui l’entourent. Cela représente la zone de sécurité en cas de séisme : c’est là que les gens se regroupent. La région est souvent soumise au séismes, c’est la raison pour laquelle les édifices de la ville sont peu élevés.
Mendoza est une ville très agréable, vraiment ombragée (il faut, avec la température qu’il fait) et pleine de parcs. On s’y promène avec plaisir. L’une de ses particularités est son système d’irrigation, mis au point par les indiens et développé par les Espagnols ensuite. Les rues de la ville sont bordées par de profonds caniveaux, qui permettent d’apporter de l’eau à tous les arbres, et il y en a.
Une fois notre promenade terminée, nous rentrons à l’auberge et décidons d’aller faire des courses pour le repas de ce soir. Nous avons essayé d’appeler Lucas, qui n’a pas répondu. Comme il est déjà 21 h, nous ne voulons pas attendre davantage. Mais en revenant du supermarché, il nous appelle et nous invite à aller manger dans un resto en ville. Nous acceptons, cela nous fait vraiment plaisir de le revoir.

Nous voilà donc partis pour El azafran (rien que le nom en dit long…), où nous nous sentons, comment dire, un peu décalés en arrivant. En shorts, t-shirts et sandales, on dénote un peu dans ce resto huppé. Tout le monde est un peu sur son 31… Pas grave, cela ne va pas nous empêcher de profiter d’un bon repas, et d’une bonne soirée. Et nous nous régalons, il n’y a qu’à voir les photos. Rien que le plateau de charcuterie en entrée est excellent. Cela nous change de ce que nous trouvons ici au supermarché. Tout le repas est un délice, comme le vin qui l’accompagne. Par contre, la note nous fait peur, mais Lucas insiste pour nous inviter. Nous sommes un peu gênés, mais impossible de payer notre part. Nous allons ensuite nous asseoir en face pour prendre un verre. Il est 1 h du matin… Josefa, une amie de Lucas, nous rejoint, et nous profitons de la chaude soirée en terrasse, jusqu’à 3 h. Là, nous n’en pouvons plus et nous déclinons l’invitation de Lucas. Il voulait nous emmener voir la place Independancia illuminée, puis passer par la rue où la majorité des bars de Mendoza sont regroupés. Ce sera pour une autre fois, d’autant que demain, nous devons nous lever tôt. Nous avons loué des vélos à Maipu, un village à proximité de la ville, pour aller visiter les bodegas. Le réveil va être difficile ! Mais nous avons passé une excellente soirée en très bonne compagnie. Nous nous couchons donc bien contents !


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s