San Carlos de Bariloche

Nous nous levons tôt car nous devons déménager. Finalement, on s’est fait avoir. La chambre double promise pour nous ce soir était réservée (bizarre…). Du coup, vu l’ambiance du lieu, et le fait que le beau temps à l’air au rendez-vous, nous décidons d’aller camper. Nous voilà donc partis pour les 3 km qui nous mènent au camping le plus proche. Nous faisons du stop pour nous avancer, et ça marche. Par contre, le camping est fermé ! Dégoûtés, nous refaisons la route dans l’autre sens. Et cette fois, le stop ne marche pas. En plus, c’est férié aujourd’hui, nous ne le savions pas. Alors tous les bureaux de trucs que nous comptions voir (office de tourisme, Club Andino pour préparer notre trek, compagnie de bus pour acheter la carte) sont fermés. Nous nous arrêtons dans une auberge que nous avions repéré et décidons d’y rester ce soir. Bien plus cher, mais plus à notre goût. C’est propre, calme, on n’y fume pas à l’intérieur, les gens se respectent, et les proprios cherchent vraiment à nous aider. Ils nous conseillent sur notre itinéraire du jour, et sur le trek de 3 jours que nous comptons faire demain. C’est vraiment agréable.

Finalement, il est midi, et nous partons enfin pour le Circuito Chico. Il s’agit d’une boucle de 60 km autour des lacs alentours, avec au centre, le fameux lac Nahuel Huapi. Nous ne pouvons faire la boucle qu’en partie, car c’est encore la basse saison et les bus ne font pas le tour. Mais nous pouvons quand même bien profiter des paysages magnifiques. Et nous avons vraiment de la chance, il fait beau. Le vent souffle vers le nord, ce qui fait que les cendres du volcan n’arrivent pas jusqu’en ville.
Nous faisons notre premier arrêt au Cerro Campanario. Après une petite grimpette bien raide quand même, nous arrivons au sommet et pouvons profiter d’une vue exceptionnelle à 360 degrés sur la région. C’est magnifique !

Ensuite, direction l’hôtel Llao Llao pour une petite marche dans le parc local adjacent. Nous traversons un petit bois d’arrayanes (arbres locaux), et accédons à diverses petites plages avec vue sur les lacs et les montagnes. Une fois au bout, nous rebroussons chemin par la route et reprenons le bus pour rentrer. Il est 18 h lorsque nous arrivons, et nous devons faire les courses et planifier notre virée de trois jours de demain. Nous reviendrons ici à notre retour et allons laisser nos affaires superflues, histoire de nous alléger au maximum.


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s