Vent et poussière

Nous avons passé une nuit horrible. Le vent n’a pas cessé, au contraire, il a été plus fort que jamais et nous nous sommes réveillés à peu près toutes les heures. Au réveil à 7 h 30, il y a de la terre partout, y compris sous nos ongles et sur nos visages. Nous vidons la tente et secouons toutes nos affaires, et allons dans le refuge pour refaire nos sacs, puisque nous partons cette nuit pour Esquel, au nord.
Le temps est tout gris, il pleut même un peu. Les montagnes sont invisibles sous les nuages. Alors nous abandonnons l’idée de la rando. On ne verra rien de toute façon, et avec ce vent, ce n’est pas motivant. Alors du coup, nous changeons tous nos plans. Notre bus part à 3 h 10 du matin. Nous ne savons pas si nous pourrons rester dans la gare routière, car elle est censée fermer le soir et personne n’a pu vraiment nous confirmer qu’elle resterait ouverte. Nous sommes donc dans la rue jusqu’à l’heure du départ. Nous décidons donc de pendre une nuit en auberge de jeunesse. Ainsi, nous pourrons rester à l’abri toute la journée, disposer d’une cuisine pour les repas de ce midi et de ce soir, prendre une douche et dormir un peu avant d’aller prendre le bus. Ce n’est pas forcément la solution la plus économique, mais c’est la moins exigeante pour nous. Autrement, nous aurions dû prendre café sur café pour nous mettre au chaud, ce qui n’est pas forcément économique non plus, et nous n’aurions pas pu cuisiner, ce qui impliquait d’aller manger au resto au moins ce soir.

Nous trouvons une auberge vraiment sympa, au prix le moins cher de ce qui se trouve ici. C’est parfait, nous allons pouvoir glander toute la journée au chaud. C’est ce que nous avons décidé, puisque le temps a encore empiré. À la mi-journée, il pleut. Nous abandonnons définitivement toute idée de promenade. La journée sera donc consacrée à la mise à jour du site, au téléchargement des photos, à la recherche d’un lieu où dormir à notre arrivée à Esquel demain, à 23 h 30 (!), et au repos. Franchement, la capitale mondiale du trekking ne nous aura pas charmés…


Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s